Nous travaillons actuellement pour ouvrir notre service à l'Union Européenne très bientôt. Mais cela nécessite beaucoup de travail juridique. Nous commençons à accepter des partenaires étrangers au cas par cas (freelance ou clients). Il faut simplement savoir qu'à ce jour, nos contrats sont en Français et nous ne facturons qu'en euros.
Cet article a-t-il répondu à vos questions ?
Annuler
Merci !